Cy Twombly

Peinture & Sculpture

Gegenwart / 9 sept. 2015–13 mars 2016 / Commissaire : Bernhard Mendes Bürgi



Publication sur l’exposition

Cy Twombly - Malerei & Skulptur (Allemand/Anglais)
Autor: Bernhard Mendes Bürgi / Verlag: Kunstmuseum Basel, 2015 / Broschüre, geheftet, 28 Seiten

L’artiste américain Cy Twombly compte avec Robert Rauschenberg et Jasper Johns, auxquels il était très lié, parmi les plus importants protagonistes d’une génération d’artistes qui s’est distancée dans les années 1950 de l’expressionisme abstrait pour développer son très personnel et très influent language pictural.

Twombly est né en 1928 à Lexington, en Virginie, et mort à Rome en 2011. À une époque où la capitale mondiale de l’art s’est déplacée de Paris à New York, Twomply a choisi de faire le chemin inverse pour s’installer à Rome. Là-bas, il découvre la lumière méditerranéenne, mais aussi l’histoire, la mythologie et la poésie antiques, qui vont imprégner son oeuvre par associations. Des champs picturaux généralement blancs sont activés par une force gestuelle griffonante proche de l’écriture, au moyen de lignes, de signes, de fragments de mots. Ce sont des traces de souvenirs personnels autant que de la mémoire collective où se voient associés écrit et image.

Au coeur de l’exposition se trouvent des peintures des années 1950 à 1970 de la collection du Kunstmuseum complétées par des prêts de la Fondation Emanuel Hoffmann et la Daros Collection qui possède un important ensemble d’oeuvres de Twombly. Elles illustrent l’évolution de l’artiste à ses débuts. Le tableau Untitled, de petit format, créé en 1954 à New York constitue le point de départ. La matière compacte et le coup de pinceau révèlent l’origine de Twombly, l’expressionisme abstrait. Les tableaux suivants ont été peints pour la majeure partie à Rome à partir de 1957. Dorénavant, le fond sombre cède le pas à des toiles lumineuses librement rythmées par des lignes au crayon, à la craie ou à l’huile où les grands formats et les formats horizontaux dominent. Les tableaux semblent être les témoins de l’état d’âme vécu pendant le processus de création, même des gestes correcteurs tels des ratures et retouches ainsi que des formes inachevées restent présents. Ainsi naît une ambivalence entre dévoiler et cacher.

Le public pourra admirer pour la première fois le tableau au format portrait Untitled (1969) réalisé en 1969 au Lago di Bolsena au nord de Rome. Il montre une ouverture délicate, semblable à une fenêtre composée de hachures à la mine de plomb au milieu d’un champ coloré blanc. La donation de cette oeuvre au Kunstmuseum par Katharina et Wilfrid Steib en 2013 est à l’origine de cette exposition. Ce cadeau complète la présence imposante de Cy Twombly à Bâle. Dans la préface de la brochure d’exposition est retracé l’historique de la collection.

L'exposition est soutenue par:


Fondation pour le Kunstmuseum Basel

Isaac Dreyfus-Bernheim Stiftung

Banque des règlements internationaux




Publication sur l’exposition

Cy Twombly - Malerei & Skulptur (Allemand/Anglais)
Autor: Bernhard Mendes Bürgi / Verlag: Kunstmuseum Basel, 2015 / Broschüre, geheftet, 28 Seiten