Une passion pour l’art

Louise Bachofen-Burckhardt – Collectioner pour Bâle

Hauptbau / 26.10.2019–29.03.2020 / Commissaires : Bodo Brinkmann, Gabriel Dette

«Mon souhait le plus ardent est de pouvoir acquérir encore quelques belles pièces pour ma chère ville natale» écrit Louise Bachofen-Burckhardt (1845-1920) en janvier 1916 à Wilhelm von Bode, éminent spécialiste berlinois des musées, qui lui propose régulièrement des tableaux à acquérir. Louise Bachofen-Burckhardt projette de transformer entièrement la Öffentliche Kunstsammlung Basel : faire d’une collection régionale majeure axée sur l’art du Rhin supérieur un musée de niveau européen comme elle en a visité à Londres, Berlin ou Paris. À cette fin, elle enrichit considérablement le fonds pictural apporté par son mari Johann Jakob Bachofen-Burckhardt à leur mariage, puis elle transfère en 1904 l’ensemble des tableaux dans une fondation qu’elle crée au nom de son époux. Le Kunstmuseum Basel en est l’unique bénéficiaire désigné, si bien qu’à la mort de Louise Bachofen-Burckhardt pas moins de 305 peintures du Moyen Âge tardif jusqu’au tournant du XXe siècle font leur entrée dans les collections du musée. Parmi celles-ci figurent des œuvres majeures de Bartolomeo Vivarini, Lucas Cranach l’Ancien, Hans Memling, Jan Brueghel l’Ancien, Frans Francken II., Dirck Hals, Nicolaes Maes, Nicolaes Berchem, Jacob van Ruisdael, Jan van Goyen, Harmen Steenwyck, Rachel Ruysch, Jean-Etienne Liotard et Alexandre-François Desportes.

Louise Bachofen-Burckhardt a formulé la demande explicite de se retirer derrière l’œuvre entreprise en souvenir de son mari, l’auteur du célèbre ouvrage sur le droit maternel à l’origine de toutes les formes de société. Dans un testament, elle interdit par exemple tout article nécrologique à son sujet. Elle demeure donc largement méconnue jusqu’à aujourd’hui, même si elle comptait sans doute parmi les grandes collectionneuses d’art à une époque où les femmes étaient encore peu actives dans ce domaine. Le centenaire de sa mort est l’occasion de faire la lumière sur cette donatrice et son rôle sur le marché de l’art vers 1900 alors en plein essor. Grâce à des documents inédits, l’exposition consacrée à Louise Bachhofen-Burckhardt permet également au Kunstmuseum Basel d’exprimer ses remerciements à sa fondation qui, en 2015, a décidé de lui faire don de ses tableaux depuis longtemps en dépôt au musée comme prêts permanents.

L’exposition démontre combien Louise Bachhofen-Burckhardt a contribué au caractère actuel du Kunstmuseum. L’enrichissement de la collection grâce à ses œuvres revêt une importance considérable – le fonds pictural a tout de même augmenté de plus d’un quart d’un seul coup –, d’autre part elle incarne un modèle à travers sa démarche : pionnière dans le domaine de la collection d’art et de l’exercice de la bienfaisance en Suisse, elle a sans aucun doute inspiré de nombreux donateurs bâlois.

L’EXPOSITION EST SOUTENUE PAR :

  • Peter und Simone Forcart-Staehelin
  • Trafina Privatbank AG
  • Athene Stiftung
  • Stiftung für das Kunstmuseum Basel

Événements pour cette exposition

Tue17Dec

Rendez-vous am Mittag

Hauptbau
12:30–13:00

Bilderlust. Louise Bachofen-Burckhardt: Sammeln und Stiften für Basel

Mit dem Assistenzkurator Gabriel Dette

Sun12Jan

Hauptbau
14:00–15:00

Führung in der Ausstellung

Bilderlust. Louise Bachofen-Burckhardt: Sammeln und Stiften für Basel