Le département restauration du Kunstmuseum Basel a pour mission de préserver et d’étudier l’ensemble des collections.

Dans la culture occidentale, le terme d’« œuvre originale » revêt une grande importance. Considérant le caractère unique de l’original, la restauration contemporaine ne vise pas la « reconstitution », mais la « conservation » scientifique et objective des œuvres.

Pour mener à bien notre mission, nous procédons comme suit :

1. Conservation préventive

En premier lieu, il s’agit de protéger les œuvres d’art grâce à des mesures de conservation préventive. Cela consiste notamment à privilégier des conditions favorables de climat et de lumière. Des variations de température brusques ou extrêmes sur des œuvres fragiles auront des effets irréversibles. Le transport, la manipulation et l’installation des œuvres doivent s’effectuer le plus soigneusement possible. Il est essentiel de créer et d’entretenir un environnement protecteur qui offre une température stable, une quantité de lumière réduite et le minimum de sollicitation mécanique.

2. Conservation

Des techniques inappropriées, une association de matériaux inadéquate ou des mesures engagées par le passé au détriment de la substance originale peuvent causer des problèmes de conservation. Une action de conservation est entreprise lorsqu’on constate par exemple un soulèvement de l’apprêt ou de la couche picturale qui entraîne une perte d’adhérence et que la substance originale d’une œuvre est menacée.

3. Restauration

Une œuvre peut avoir subi des détériorations par le passé. Nous savons repérer les nombreux phénomènes qui entravent l’appréciation d’une œuvre et nuisent à son intégrité esthétique et physique. Dans ce cas, il est nécessaire d’engager des mesures de restauration pour améliorer l’appréciation et la lecture de l’œuvre.

Tout au long de la mesure de restauration, qui n’est engagée qu’en dernier recours, nous veillons à respecter les principes suivants :


a. Approfondir les connaissances
Nous essayons de collecter un maximum d’informations et de données sur l’artiste et sur l’œuvre. Nous recherchons le contexte de création, la situation de l’œuvre dans l’histoire de l’art et l’intention de l’artiste. En outre, nous procédons à une analyse des matériaux employés pour approfondir nos connaissances sur l’œuvre et mieux répondre aux problèmes rencontrés.

b. Minimiser les interventions
Lors de mesures de conservation et de restauration, nous veillons à réduire notre intervention à l’essentiel. Nous n’utilisons que des matériaux avec lesquels nous avons une expérience de plusieurs années et dont nous connaissons le comportement d’altération et le caractère réversible. Nous intervenons de manière localisée et utilisons le moins de matériaux possible.

c. Documentation et recherche
Nous documentons toutes les connaissances, interventions et matériaux utilisés. Nous archivons ou publions ces informations pour les responsables scientifiques et les générations à venir.

Le département restauration occupe une place centrale dans le musée : pour protéger les œuvres d’art, une collaboration entre les différents départements est essentielle.



Contact

KUNSTMUSEUM BASEL
Werner Müller
Responsable Restauration Galerie
St. Alban-Graben 8
4010 Basel
Tel. +41 61 206 62 62
werner.mueller@bs.ch